Le samedi 16 Avril 2016 une formation s’est tenue à Abidjan précisément au Fablab Ayiyikoh situé dans la commune de Yopougon au quartier Koweit. Il s’agissait d’une formation sur “La mise en place d’un portail captif sous Coovachili”.

Le formation a été donnée par DEASSIO Jean Marck, Ingénieur Réseaux et Systèmes. Dans un premier temps, une présentation théorique a été faite. Dans cette présentation, le formateur a d ‘abord insisté sur l’utilité d’un portail captif, avant d‘expliquer son principe de fonctionnement.

En effet, le portail captif est une technique consistant à forcer les clients HTTP d’un réseau de consultation à afficher une page web spéciale (le plus souvent dans un but d’authentification) avant d’accéder à Internet .

La deuxième partie de la formation a été pratique. Elle a consiste en la configuration réel de tous les outils logiciels et matériels nécessaires pour la réalisation d’un tel système.

Deux grands invités du monde des TICS et des logiciels libres en COTE D’IVOIRE étaient présents a cette formation. Il s’agit de Mr FLORENT YOUZAN,Spécialiste en Logiciel Libre et transformation sociale et de Mr WILFRIED N’GUESSAN,Spécialiste en sécurité web et intégrateur de Logiciel Libre & Open Source . Comme de coutume, ils ont donné des conseils et des encouragements aux membres de la communauté Ayiyikoh pour la voie qu‘elle a emprunté qui est celle de réunir des jeunes autours des technologies libres dans un esprit d’apprentissage et de partage de compétences.

Nous avons choisi de partager avec vous cinq (5)  conseils/motivations de  WILFRIED N’GUESSAN que chaque Jeune Africain doit adopter:

1Les logiciels libres sont les moyens de s’imposer et de rattraper le retard vis à vis du reste du monde.

2Le logiciel libre, c’est comme une recette de cuisine que tu as entre les mains pour éviter de consommer ce qui peut te nuire.

3Utilises les technologies libres pour mieux comprendre et adapter ce que tu fais aux réalités que tu as.

4On est fort quand on réussit à récupérer les briques de chacun de nous pour monter l’édifice.

5Oublions les technologies fermées, oublions les! Le logiciel libre soit votre quotidien à tous.

On espère que vous saurez mettre en pratique ces conseils/motivations pour changer l’Afrique de demain.